4 ans avant l'Ordre 66
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alan Valadiel

Aller en bas 
AuteurMessage
Alan Valadiel
Admin Génial
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 29
Localisation : Mandalore

MessageSujet: Alan Valadiel   Mar 3 Mai - 15:39

Nom: Valadiel

Prénom: Alan

Age: 23 ans (né en 45 avant la Bataille de Yavin, on est en -22, peu après la Bataille de Géonosis)

Race: Humain

Planète d'origine: Coruscant (supposée)

Rôle: Chevalier Jedi

Personnalité avatar: Christian Bale

Caractéristique physique ( 5 lignes) :
Mesurant environ 1m80, Alan possède des cheveux bruns, presque noirs dont il varie la longueur depuis qu’il a accédé au rang de Chevalier. Ses yeux noisette le dotent d’un regard brillant et pénétrant, lui permettant de capter immédiatement l’attention de son interlocuteur sans même avoir besoin de recourir à la Force. Il lui arrive de se laisser pousser la barbe depuis la mort de son second maître, sur Géonosis.

Depuis la déclaration de la guerre des clones, il n'est pas rare de le voir porter une armure katarn en dessous de son manteau de Jedi, à l’image de ses commandos, ou bien une combinaison de protection. Toutefois, lorsqu’il est habillé en civil, il préfère des vêtements sombres et discrets qui lui donnent une certaine élégance. Portant deux sabres laser à sa ceinture, le sien ainsi que celui de son premier maître, Kol Felder, il garde également une petite vibrolame dissimulée dans sa botte droite ainsi qu’un petit pistolet blaster dans ses robes, un KYD-21.

Caractéristique psychologique ( 5 lignes) :
Etant enfant, Alan était un garçon très curieux et avide d’apprendre. Il vouait une grande admiration pour Maître Yoda et ses talents dans le maniement de la Force. Toutefois, sa candeur et son innocence lui furent définitivement enlevées lors de son séjour forcé sur Myrkr. Apprenant tout d’abord à survivre aux terribles prédateurs, et ce sans l’aide de la Force, il renforça son endurance et sa détermination au contact du Mandalorien qui l’entraîna. De part sa vive intelligence, il est un bon stratège mais si on lui donne le choix entre un poste de commande et un champ de bataille, son esprit guerrier le poussera toujours à rejoindre ses hommes au combat.

C’est un homme profondément passionné, c’est pourquoi il a embrassé la cause mandalorienne et risqué sa place au sein de l’Ordre en aidant secrètement les commandos clones. Après la mort de ses deux maîtres, Valadiel s’est beaucoup renfermé sur lui-même et dissimule en permanence ses sentiments lorsqu’il se trouve en présence d’autres Jedi.


Histoire ( 20 lignes) :

Né treize ans avant le Blocus de Naboo, Alan n’a presque aucun souvenir de sa petite enfance avant son intégration dans l’Ordre Jedi. Le plus lointain dont il ait jamais réussi à se rappeler fait figurer Maître Yoda, en compagnie d’une femme en train de pleurer mais dont il a malheureusement oublié le visage.

Confié au Clan des Ours, c’est donc sous la tutelle du Grand Maître de l’Ordre qu’Alan commença son entraînement Jedi en tant qu’initié. C’est notamment à cette période qu’il commença à nouer des amitiés avec ses condisciples, et notamment avec Elena Telmak, une petite fille étant d’un an sa cadette.

Les années se succédèrent et le jeune Valadiel apprit les différentes formes de combat au sabre laser, ainsi que la maîtrise de la Force. Il s’avéra être un élève des plus doués de son clan, au point que Yoda comparait souvent son talent à celui de Maître Dooku au même âge, tout en faisant remarquer que l’enfant était doté d’une humilité dont le natif de Serenno n’avait jamais fait preuve.

Alors qu’il entrait dans sa douzième année, Alan participa au tournoi des apprentis, dont il sortit d’ailleurs vainqueur. Ses prouesses attirèrent l’attention de Maître Felder et il profita d’ailleurs de l’amitié de ce dernier avec Maître Maruk pour lui recommander Elena, qui avait terminé quatrième du tournoi.

Peu de temps après, l’adolescent partit en mission avec Kol Felder, ne revenant que par intermittence au Temple et le plus souvent pour de courtes périodes.

C’est à l’époque du Blocus de Naboo que Maître Felder et son Padawan furent envoyés par le Conseil à la poursuite de Komari Vosa, une ancienne Padawan ayant quitté l’Ordre avant de réapparaître en tant que leader d’une secte connue sous le nom de Bando Gora. Au terme d’une longue course-poursuite, les deux Jedi parvinrent à maîtriser la Jedi noire et entreprirent de la ramener sur Coruscant.

Ce qu’ils ignoraient, c’était qu’une prime de cinq millions de crédits avait été placée sur la tête de Vosa, raison pour laquelle les meilleurs chasseurs de primes s’étaient lancés à sa poursuite. C’est d’ailleurs pour cette raison que la tristement célèbre Aurra Sing décida d’aborder le croiseur républicain de classe consulaire à bord duquel les Jedi se trouvaient.

Si la chasseuse de primes parvint à embarquer à bord du vaisseau, elle permit involontairement à sa victime de s’enfuir en neutralisant tous les systèmes électroniques du croiseur. Conscient que le vaisseau devait avoir subi des avaries, Alan se précipita en direction du cockpit mais fut forcé de s’arrêter au milieu d’un couloir…

… où son maître affrontait, sabre à la main, la dangereuse tueuse de Jedi. Le duel était à peu près équilibré, avec un léger avantage pour Kol mais un instant d’inattention du maître lui fut fatale, Sing en profitant pour lui tirer dessus avec un blaster à répétition.

C’est ainsi que la chasseuse de primes s’enfuit à la poursuite de sa proie, laissant Alan et son maître mourant à bord d’un vaisseau dont les commandes ne répondaient plus. Felder utilisa un neuroparalysant pour immobiliser son Padawan, conscient que ce dernier refuserait de l’abandonner, puis le plaça dans la dernière capsule de survie avant de suivre le croiseur endommagé dans sa collision imminente avec la planète qui apparaissait de plus en plus grande par la verrière du cockpit.

A la suite de cet incident, Kol Felder, Alan et le reste de l’équipage furent considérés pour morts pendant les trois années qui suivirent…

Il fallut attendre la venue d’un autre croiseur républicain, à bord duquel se trouvaient Maître Jai Maruk et sa Padawan, Elena Telmak, pour entendre de nouveau parler d’eux. En effet, Elena n’avait jamais abandonné l’espoir de retrouver son ami d’enfance, fermement convaincue que ce dernier était en vie.

Il s’avéra que la planète où s’était crashé le croiseur n’était autre que Myrkr, un monde où les Jedi ne s’aventuraient guère puisqu’il comportait d’étranges et terribles créatures, à l’image des Vornskrs, des prédateurs chassant leurs proies à l’aide de la Force, et des Ysalamiri, des reptiles inoffensifs mais capables de repousser la Force autour d’eux.

A leur atterrissage, ils purent constater que le vaisseau était en morceaux, et qu’à proximité de la carlingue se trouvaient huit tombes rudimentaires, vraisemblablement celles des membres de l’équipage, ainsi que les restes d’un bucher funéraire, comme ceux qui servaient d’ordinaire pour les funérailles des Jedi.

Un survivant ne tarda toutefois pas à leur apparaître, en la personne du jeune Valadiel. A la grande surprise de Maruk, l’adolescent avait été en mesure de dissimuler complètement sa présence dans la Force. Vêtu de vêtements en lambeaux, Alan se montra sarcastique dans les paroles qu’il adressa au maître Jedi mais plus doux lorsqu’il serra une Elena en larmes dans ses bras.

Pendant leur retour en direction de Coruscant, la jeune Telmak lui raconta les événements du Blocus de Naboo, survenus seulement quelques mois après sa disparition, et plus précisément la mort de Qui-Gon Jinn et l’élection du Chancelier Palpatine. Ce fut peut-être la découverte d’un enfant supposé être l’Elu qui intéressa le plus Alan, même si le retour des Sith au grand jour le laissa songeur.

Recevant un accueil assez tendu de la part des maîtres du Conseil, le Padawan exprima son souhait de poursuivre sa formation pour devenir Chevalier, mais aussi sa conviction de quitter l’Ordre dans l’éventualité où le Conseil choisirait de l’envoyer dans le corps agricole.

Finalement, Yoda trancha la question en enjoignant Alan à participer au Tournoi des Padawan, dans l’espoir qu’il y soit remarqué par un maître, de la même manière que jadis lors du tournoi des apprentis. Néanmoins, le jeune Valadiel ne participa qu’au premier tour, à la suite duquel il fut confronté à un Maître Jedi du nom de Jaden Damas.

Considéré comme un Jedi gris par nombre de ses pairs, Maître Damas décida de prendre Alan comme Padawan, à la suggestion de Maître Yoda. Leur première mission fut d’ailleurs assez particulière puisqu’ils furent assignés à la protection de la reine Amidala, qui devait bientôt se présenter aux nouvelles élections.

Tandis que Damas enquêtait sur les commanditaires des tentatives d’assassinat perpétrées sur la souveraine, Alan assurait la protection de Padmé, déguisée de nouveau en simple citoyenne, à la maison des Naberrie. Leur collaboration s’avéra des plus électriques au début mais ils nouèrent une solide amitié.

Une fois l’élection passée et la reine réélue, les Jedi quittèrent Naboo pour remplir d’autres missions, sans discontinuer, pendant les deux années qui suivirent.

Alan était âgé de presque vingt ans lorsque Mace Windu lui assigna personnellement une mission, à savoir de s’embarquer à bord de l’expédition Vol vers l’Infini, que dirigeait Maître Jorus C’Baoth. En effet, le maître Jedi s’était avéré assez instable ces derniers temps et le Conseil craignait qu’en l’absence d’une autorité supérieure pour le superviser, C’Baoth ne se mette à dicter sa loi sur les populations se trouvant à bord du vaisseau.

Les craintes de Windu se réalisèrent lorsque C’Baoth se heurta à une résistance extragalactique durant le voyage, au point que Valadiel fut obligé d’intervenir. D’après les témoins, le combat fut épique. Combattant aux côtés de l’ancienne padawan de Jorus, Lorana Jinzler et des autres Chevaliers, Alan fit face au Maître déchu avec toute la puissance dont il était capable.

Au final, C’Baoth mourut, une vibrolame plantée en plein cœur. Personne ne demanda à Valadiel d’où elle venait. Au retour sur Coruscant, le Padawan fut accueilli par le Conseil avec les honneurs, et élevé au rang de Chevalier Jedi.

Cinq ans plus tard, la guerre des clones éclata. Maître Jaden Damas mourut sur Géonosis tandis qu’Alan survécut, sauvant également la vie à un des soldats qu’avait amené Maître Yoda avec lui.

Il s’avéra que le combattant n’était pas un simple trooper mais un commando, plus indépendant et intelligent que la moyenne des clones de Fett. Pourtant, tous ces soldats, tous ces hommes, étaient des clones d’un seul et même individu. Les clones de Jango Fett.

Peu de Jedi connaissaient la véritable stature de Jango. En effet, la plupart savaient qu’il avait été un chasseur de primes et que c’était Maître Windu lui-même qui lui avait ôté la vie sur Géonosis.

Mais presque aucun n’avait conscience qu’il avait été plus qu’un simple mercenaire. Pour les Mandaloriens, il avait été le Mand’alor. Le leader de tous les Mandaloriens.

A la suite de cette bataille, Alan demanda à être affecté à la Brigade des Opérations Spéciales, dirigée par le général Arligan Zey. Devenu Général lui-même, de part son rang de Chevalier Jedi, le jeune Valadiel se vit confier une compagnie de cent commandos, parmi lesquels figurait celui qu’il avait protégé, Jag.

Poursuivant le travail des sergents instructeurs qui les avaient formé, Alan enseigna aux clones les vertus des guerriers Mandaloriens : l’honneur, le courage, la détermination et surtout, la survie. Lorsqu’il fut interrogé par Jag au sujet de ses connaissances poussées sur la culture, et plus étrange encore, les techniques de combat mandaloriennes, le Général se montra d’abord évasif… puis finit par lui révéler la vérité.

Lors de son exil forcé sur Myrkr, Alan avait fait la connaissance d’un guerrier Mando qui lui avait sauvé la vie, avant de lui enseigner son savoir. Il l’avait adopté selon la traditon mandalorienne, de sorte qu’ils étaient officieusement « père et fils ».

Aujourd’hui, Valadiel avait l’occasion de transmettre son savoir aux commandos clones, et sans s’en apercevoir, il s’était épris d’eux au point de les adopter lui aussi dans son clan. La culture mando voulait qu’il n’y ait pas d’orphelins parmi eux, ou qu’ils ne le restent pas longtemps, tout du moins.

Alan se montra un leader efficace et un combattant exemplaire, au point que ses troupes paraissaient plus fidèles à lui qu’à la république, un peu comme les ARC invalides du célèbre Kal Skirata. S’il exécutait les missions assignées par Zey et, par extension, celles émanant du Conseil, il refusa de prendre un apprenti. Son intransigeance vis-à-vis de certains ordres émanant du Conseil, ainsi que du Chancelier Suprême, lui valurent d'ailleurs le surnom du "Général de Fer".

Même encore maintenant, le Chevalier passe le plus clair de son temps libre à traquer certains des scientifiques Kaminiens qui avaient quitté leur planète natale, afin de découvrir un moyen de stopper le vieillissement accéléré de ceux qu’il appelait ouvertement ses frères.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Lowentyre
Admin craint
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 10/03/2011
Localisation : En balade x)

MessageSujet: Re: Alan Valadiel   Mar 3 Mai - 22:21

Oh non pas un Jedi de plus ! XD

Je te souhaites la Bienvenu ^^

_________________